Technique de Sudoku

La Dynamique de l'espadon

(Méthodes X-Wing)

La dynamique de l’espadon regroupe un ensemble de techniques liées par une même forme de raisonnement. On considère un groupe de candidats identiques organisés en un certain nombre de lignes, colonnes ou blocs. Les modèles les plus fréquents sont :

- X-Wing, la technique la plus usitée. Elle utilise le modèle sur deux lignes et deux colonnes.
- Swordfish (espadon) utilise le même modèle mais sur trois lignes et trois colonnes.
- Jellyfish (méduse) sur quatre lignes et quatre colonnes.

Ces modèles de base peuvent se rencontrer sous différentes formes (basique, Finned, Sashimi, Franken, Mutant, Kraken), voire sous des formes composées (Sashimi + Mutant).

X-Wing sous la forme basique verticale :
n représente un chiffre candidat quelconque. Si deux colonnes contiennent seulement deux fois le candidat n avec pour celui-ci une répartition en carré et dans deux blocs différents (c’est le cas des colonnes grises), alors les autres cases des lignes bleues ne peuvent pas contenir ce candidat. On dit que les 2 candidats n1 et n2 sont reliés par un lien fort.
Ajoutons que l’on trouve les deux formes suivantes : horizontale et verticale.

Modèle théorique X-Wing
Démonstration : (sur le modèle théorique)

Si le candidat n1 est vrai, alors les candidats n2 et n3 sont faux et n4 est vrai.

Inversement, si le candidat n1 est faux, n2 est vrai et n4 est faux et finalement n3 est vrai.

Dans tous les cas de figure, soit n1 et n4 seront vrais, soit n2 et n3 le seront et, par conséquent, aucune autre case des lignes bleues ne pourra contenir n.